Coffrage d’escalier

 

L’échelle est un élément préfabriqué qui peut être totalement variable dans toutes ses dimensions.

Par conséquent, le coffrage utilisé pour sa production doit être conçu dans tous ses détails avec le client final.

Coffrage escalier avec mesures fixes

Lorsqu’il est nécessaire de produire un grand nombre d’éléments avec les mêmes dimensions de contremarche et giron, la meilleure solution est un coffrage fixe.

Considérons le coulage depuis une position verticale (pour avoir la meilleure finition sur la partie supérieure et inférieure de l’élément) Le coffrage est composé de :

  • Un cadre de base où est positionnée la tôle de base.
  • 2 rives latérales, une lisse avec la forme de la partie inférieure des escaliers et une autre avec des tôles pliées qui reproduisent les différents marches.
  • L’équipement pour le palier se trouve aux deux extrémités des rives
  • Des escaliers d’accès et des passerelles sont inclus au cas où le coffrage serait trop haut et l’accès depuis le sol serait trop difficile.

Les rives sont fixées au cadre de base et peuvent être ouvertes manuellement par un décrochage rapide.

Le fond peut être relevé moyennant un support télescopique, en réglant ainsi la largeur de l’escalier.

Le nombre de marches et de paliers peuvent être modifiés simplement en déplaçant les séparateurs latéraux.

Coffrage escalier flexible

Lorsqu’il faut produire des escaliers aux dimensions toujours différentes entre elles, la solution appropriée est d’utiliser un coffrage flexible.

Le fond peut être réglé en hauteur moyennant un support télescopique,  ou un vérin hydraulique.

La rive latérale peut être ouverte et fermée hydrauliquement.

La rive qui reproduit la forme des marches a une position fixe mais il est possible de modifier le mesures de contremarche et giron. Le réglage de la marche peut être fait manuellement ou hydrauliquement avec un système à pantographe.

Les rives pour les paliers peuvent être positionnées de différentes manières, selon le nombre de marches que l’escalier requiert.

La rive des marches peut inclure des blocages en bois pour fermer les interstices entre les contremarches et les girons.

Les rives latérales peuvent inclure un chanfrein triangulaire magnétique dans les connexions à position variable.

Toute liaison entre les parties mobiles du coffrage en contact avec le béton, est dotée de joint en caoutchouc (lien à la section accessoires où il y a le joint) de manière à éviter les fuites. Le joint peut être positionné sous le plan contre béton (avec chanfrein en métal soudé à la tôle) ou soudé sur le séparateur, avec une section spéciale (type GF) laquelle est déjà dotée de chanfrein en caoutchouc vulcanisé  au support métallique.

Les rives latérales peuvent être équipées d’un Système de vibration (lien aux systèmes de vibration), consistant en une série de vibrateurs électriques ou pneumatiques. La vibration compacte le béton en éliminant l’air et augmente la force mécanique à la maturation du béton. De plus la vibration permet d’utiliser du béton avec moins d’humidité en accélérant ainsi le processus de maturation, en augmentant la productivité.

La maturation accélérée du béton, au moyen d’eau chaude ou de vapeur, n’est généralement pas utilisée dans ces genres de coffrages.