Ligne de production de poutres précontraintes

 

Pistes universelles

Les pistes universelles sont constituées d’un cadre en profils métalliques structuraux avec des trous dans des positions fixes correspondant aux différentes largeurs des fonds qui peuvent y être positionnés, sur lesquels sont insérés des systèmes de fermeture rapide pour l’accrochage des rives latérales.

Une version hydraulique est également disponible, où des vérins hydrauliques pour l’ouverture et la fermeture des rives contre le fond sont disposés à l’intérieur du cadre. Un système de fermeture rapide garantit un serrage parfait, adapté à contraster la pression du béton durant la phase de coulage.

Pour changer la largeur de l’élément il faut remplacer les fonds. Le fond est construit avec une tôle du plan contre béton de première qualité, épaisseur 6 ou 8mm, et peut être conçue de deux manières différentes, selon les besoins du client :

  • Un fond pour chaque mesure des éléments précontraints à produire et des rives latérales qui vont en butée contre le fond.
  • Un fond “universel” de plus grande largeur et des rives positionnées en appui sur le fond lui-même. Cette solution est certainement plus économique au cas où il s’avérerait nécessaire de produire une grande variété d’éléments avec une base aux mesures toujours différentes sur la même piste.

 

Têtes de précontrainte

Groupe d’éléments structuraux en fer pour l’ancrage des torons, conçu pour une certaine tension maximale appliquée à un barycentre déterminé par rapport au sol. Il est composé de deux têtes, une active et une passive :

  • Têtes de précontrainte mobile ou active. Structure en fer ancrée au sol, dans des structures de support renforcées prédéterminées ; 1 ou 2 poutres perforées, fixes ou variables en hauteur, avec des trous positionnés selon les besoins du client. Vérins pour la décontrainte des torons en sécurité. Durant la phase de maturation du béton la tension des torons est amortie par les sabots en fer. Ces derniers sont positionnés et retirés avec un système manuel ou hydraulique.

Si nécessaire il est possible d’installer un palan pour le vérin de précontrainte des torons.

  • Têtes de précontrainte fixe ou passive. La structure est la même que celle mobile sans l’aide des vérins de décontrainte.

 

Structure auto-résistante

La structure auto-résistante se veut, surtout pour des lignes courtes de béton précontraint, une alternative aux têtes de précontrainte, pour les clients qui n’ont pas l’intention d’affronter des ouvrages de génie civil importants en évitant de construire  des fossés pour les têtes.

La structure auto-résistante peut être à l’extérieur de la piste de coulage ou être incorporée dans la partie inférieure du cadre selon les besoins du client.

On trouve inclus dans le système auto-résistant, les têtes mobile et fixe, l’équipement pour la décontrainte des torons en utilisant des vérins de décontrainte et des sabots.

 

Centrales hydrauliques pour la mise en tension et la décontrainte des torons

L’équipement essentiel dans une piste de précontrainte est représenté par la centrale de précontrainte, les vérins de précontrainte pour les mises en tension de torons individuels et les vérins de décontrainte à course unique. Pour voir la gamme complète cliquer ici

 

Rives pour poutres précontraintes

Les rives latérales sont positionnées sur le cadre et un système de fermeture les maintient bloquées. Un autre Système de fermeture à excentrique fait fonction de serrage sur la partie supérieure. Les rives pour des éléments de hauteur élevée sont équipées de plateformes et garde-corps de sécurité.

Selon les éléments qui doivent être produits, les rives peuvent être modulaires en hauteur ainsi qu’en longueur, pour fournir une flexibilité maximale au client avec un moindre nombre de pièces.

Les rives les plus communes sont :

  • Pour poutres en “I” et double “T”, utilisées principalement pour des constructions industrielles et civiles, comme poutres pour ponts roulants, éléments de couverture ou éléments structuraux pour ponts.
  • Pour poutres type “T” renversé et “L” ou rectangulaires (“R”).
  • Pour poutres à double pente, autrement dénommées “Delta”, utilisées pour la construction de couvertures.
  • Pour poutres en “Y”
  • Pour Poutres en “U”
  • Pour Poutres de pont.

Toute liaison entre les parties mobiles du coffrage en contact avec le béton, est dotée de joint en caoutchouc de manière à éviter les fuites. Le joint peut être positionné sous le plan contre béton (avec chanfrein en métal soudé à la tôle) ou soudé sur des fonds et/ou séparateurs, avec une section spéciale (type GF) laquelle est déjà dotée de chanfrein en caoutchouc vulcanisé  au support métallique.

Ces typologies de pistes peuvent être équipées d’un Système de vibration, consistant en une série de vibrateurs électriques ou pneumatiques. La vibration compacte le béton en éliminant l’air et augmente la force mécanique à la maturation du béton. De plus la vibration permet d’utiliser du béton avec moins d’humidité en accélérant ainsi le processus de maturation, en augmentant la productivité.

La présence d’un système de maturation, augmente la productivité en réduisant le temps de maturation. Ce système consiste en une série de tubes à ailettes positionnés aussi bien dans les rives panneau que sous le cadre de base, où s’écoulent l’eau chaude ou la vapeur industrielle à une pression qui peut atteindre 4-5 bar. Pour maintenir la chaleur à l’intérieur du coffrage il est possible de monter sur les rives des toiles isolantes en matière plastique ou des panneaux en polyuréthane associé à de la tôle.